• Cuisinons un peu !


    La tourte aux amblongues de Edward Lear
    (The nonsense gazette, 1870)
     
    Prenez 4 livres (disons 4 livres ½) d’amblongues bien fraîches,
    Et mettez-les dans un petit poêlon.
    Couvrez et laissez bouillir pendant 8 heures sans interruption ;
    Ensuite de quoi versez par dessus 2 pintes de lait frais,
    Et faites bouillir pendant 4 heures supplémentaires.
     
    Après vous être assuré que les amblongues sont bien tendres,
    Retirez-les du poêlon pour les mettre dans une grande poêle à frire,
    En les secouant bien au préalable.
    Râpez dessus un peu de noix de muscade
    Et couvrez soigneusement de gingembre en poudre,
    De poudre de curry
    Et d’une quantité suffisante de poivre de Cayenne.
     
    Emportez la poêle dans la pièce à côté
    Et mettez-la par terre ;
    Puis ramenez-la dans la cuisine et laissez mariner ¾ d’heure.
    Secouez alors la poêle énergiquement
    Jusqu’à ce que toutes les amblongues aient viré au rouge pâle.

    Enveloppez-les dans une pâte préparée à l’avance
    En y ajoutant un petit pigeon,
    2 tranches de bœuf, 4 choux-fleurs
    Et n’importe quelle quantité d’huîtres.
    Surveillez patiemment jusqu’à ce que la croûte lève,
    En ajoutant une pincée de sel de temps en temps.
     
    Servez dans une assiette propre,
    Et jetez le tout par la fenêtre le plus vite possible.
     

    Cuisinons un peu !

     

    Bon week-end !

     

     


    4 commentaires
  • C´est l´heure de bouquiner

     Vladimir Kush

    "Être, ou ne pas être..."

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires