• Au lit en été ?

     

    Au lit en été de  Robert Louis Stevenson


    L'hiver, je me lève, il fait nuit
    Et je m'habille à la bougie.
    En été, c'est tout le contraire :
    Quand je vais au lit il fait clair.

     

    Je vais au lit ; mais au-dehors
    Les oiseaux sautillent encore.
    Et dans la rue, en bas, j'entends
    La marche insouciante des grands.

     

    Or, ne trouvez-vous pas trop bête
    De devoir déjà se coucher
    Quand tout le ciel bleu est en fête
    Et que j'aimerais m'amuser ?

     

     

    Au lit en été ?

     

    Quand j´étais petite
    Moi aussi, j´avais du mal
    À m´endormir les soirs d´été.
    Maintenant, je peux rester éveillée
    Toute la nuit, si j´en ai envie,
    Surtout pendant les vacances...
    Prenez soin de vous,
    Je serai de retour en août !

     

     


    votre commentaire
  •  

    J´adore quand un homme a le courage de se mettre à nu...
     

     

    Une guitare nommée Caroline

    Accompagné par l'accordéon d'Aldo Granato !

                  

     

    votre commentaire
  •  

    Se laisser bercer
    Par la douce brise d´été...

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    J´en ai compté cent !

     

    Un, deux, trois moutons...

     

    Un, deux, trois jours...
    Plus qu´une semaine avant les vacances ! 

     

      


    1 commentaire
  • Le jardinier d´Ulvik

     

    Dans un monde
    qui a perdu ses repères,
    la poésie est un chemin :


    "Un mot
    - une pierre
    dans une rivière froide
    une autre pierre encore -
    Il me faut plus de pierres
    pour traverser."

     

     

    Olav H. Hauge


    Dans un monde
    qui a perdu ses repères,
    les poèmes brefs
    du poète norvégien Olav H. Hauge,
    appelé "le jardinier d´Ulvik",
    sont comme des fragments de lumière
    qui éclairent notre chemin :



    "Ne viens pas avec toute la vérité,
    ne viens pas avec l’océan pour ma soif,
    ne viens pas avec le ciel quand
    je demande une lampe,
    viens avec une étincelle,
    de la rosée,
    un flocon,
    comme les oiseaux emportent
    des gouttelettes après le bain
    et le vent
    un grain de sel.


     
    Comme des fragments de lumière
    qui éclairent notre chemin...

    nordprofond.free.fr

     

    @Le jardinier d´Ulvik

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires