•  

    APO 96225

     

    Autrefois, un jeune homme s´en est allé en guerre
    dans un pays lointain, et quand il avait le temps, il écrivait à ses parents,
    "Chère maman, il pleut vraiment beaucoup par ici."
     
    Mais sa mère - en lisant entre les lignes comme le font toujours les mères - lui répondait :
    "Nous sommes très inquiets. Raconte-nous comment ça se passe en vérité."

    Et le jeune homme répondait :
    " Waouh, vous devriez voir les drôles de singes."

    Auquel sa mère répondait :
    "Ne te retiens pas, comment c´est ?"

    Et le jeune homme écrivait :
    "Les couchers de soleil sont spectaculaires par ici."

    Dans sa lettre suivante, la mère le suppliait :
    " Fiston, nous voulons que tu nous dises tout. Tout !"

    Alors, la fois suivante le jeune homme écrivait :
    "Aujourd´hui, j´ai tué un homme. Hier j´ai aidé à larguer du napalm sur les enfants et sur les femmes."

    Et son père lui répondait tout de suite :
    " S´il te plaît, n´écris pas des lettres aussi déprimantes. Ta mère en est bouleversée."

    Alors, après quelque temps, le jeune homme écrivait:
    "Chère maman, il pleut vraiment beaucoup par ici."

    Larry Rottman traduction © Elfine-2020

     

    Sam Smith - Daniel

     


    APO 96225 était l´adresse postale de la 25e division d'infanterie américaine au Vietnam.

     


    9 commentaires
  •  

    Parfums d´enfance

     

    Dans le jardin de ma grand-mère,
    Il y avait un beau citronnier.
    Quand il a fallu qu´elle déménage,
    Elle a eu beaucoup de peine à le quitter :
    "Le parfum des fleurs de citronnier
    Me rappelle mon enfance en Salerne...
    Mais je sais bien qu´un citronnier ne pourrait pas
    Vivre dans un petit appartement.
    Je garderai toujours le parfum des souvenirs..."

     

    Dave Brubeck - My favorite Things

     


    4 commentaires
  •  

    Les fils télégraphiques en bordure des voies me manquent...

     

     

    Le Message

    Wood engraving after George M. Ottinger (cliquer pour agrandir)

     

     


    3 commentaires
  •  

    Rien ne se perd

    Rafael Wardi - Une femme qui tricote

     

    La pensée de l´homme peut rester inachevée,
    mais plus tard, elle sera reprise par quelqu´un d´autre.
    -Rafael Wardi-

     

    Ward Thomas - In The Bleak Midwinter

     


    votre commentaire
  •  

    Dans les bras d´étrangers

     

    Quelques jours avant Pâques, quand j´attendais mon train à Liverpool Street Station de Londres pour me rendre à Cambridge, mes yeux furent attirés par une statue que j´ai ensuite prise en photo.

    Il s´agissait de l´oeuvre "Fur Das Kind" de Flor Kent commémorant le "Kindertransport" (Transport d’enfants), une opération de sauvetage déroulée entre 1938 et 1940 qui a permis de transférer environ 10 000 enfants juifs d’Allemagne, d'Autriche et de Tchécoslovaquie vers la Grande-Bretagne.

    Des milliers d´enfants juifs réfugies sont arrivés à Liverpool Street Station de Londres.

     

     

    Aujourd´hui c´est la journée mondiale des réfugiés.

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique