• Alfonsina Storni

    Alfonsina Storni

     
     

    Carrés et Angles


    Maisons alignées, maisons alignées
    maisons alignées.
    Carrées, carrées, carrées.
    Les gens ont maintenant l'âme carrée,
    les idées en rang,
    et un angle sur le dos.
    Moi-même j'ai versé hier une larme,
    mon Dieu, carrée.

    Alfonsina Storni 1892-1938

     

     

    Alfonsina Storni

     
    "J´ai écrit pour ne pas mourir..."

     

    Ane Brun - Alfonsina y el Mar
     


    "Sur la sable fin léché par la mer
    Cette petite empreinte qui n’apparaît plus,
    Il ne reste qu’un sillage de silence et de peine
    Jusque dans l´eau profonde.
    Un sentier de peines muettes
    Qui avance dans l’écume.

    Dieu sait quelle angoisse t´accompagne,
    Et quelles douleurs anciennes ont appelé ta voix,
    Pour que, bercée, elle se réfugie
    Dans le chant des conques marines,
    La chanson que chantent au fond de la mer
    Les coquillages.

    Tu t´en vas, Alfonsina, avec ta solitude,
    Quels nouveaux poèmes es-tu allée chercher,
    Une voix lointaine de vent et de sel
    A charmé ton âme et l´emporte,
    Et tu t´en vas là-bas, comme dans un rêve,
    Endormie, Alfonsina, et toute vêtue de mer.

    Cinq petites sirènes t´emmèneront
    Par des chemins d´algues et de corail,
    Et des hippocampes phosphorescents
    Feront une ronde à tes côtés,
    Et tous les habitants de l´eau
    Joueront bientôt près de toi.

    Baisse donc la lampe encore un peu,
    Laisse-moi, nourrice, dormir en paix;
    Et s´il me demande, ne dis pas que je suis là,
    Dis-lui qu´Alfonsina ne reviendra pas.
    Si c’est lui, ne lui dis jamais que je suis là,
    Dis-lui que je suis partie."

     

    Chanson écrite par Ariel Ramírez et Félix Luna
    En hommage à Alfonsina Storni

     

     

    « Lisa Hannigan - LilleIl est temps... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Juillet 2013 à 22:49

    J'ai enfin reconnu cet air sublime...réponse sur mon blog!

    Merci pour cette belle découverte nocturne;je retiens le nom de cette voix venue de Suède?!

    ...et me mettrai à la recherche d'ALFONSINA dès demain.

    Bonne nuit

    yvesd

    2
    julie77 Profil de julie77
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 19:53

     BONSOIR EFINE !!  Merci de votre passage sur mon blog.! 

    Amitiés  JULIE 77*

    3
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 21:39

    Merci pour tes gentils messages ;je te souhaite une bonne soirée...

    Bises

    yvesd

    4
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 09:11

    Maisons carrées, carrés allignés, pensées normalisées, attention Danger!

    passe une belle journée

    amicalement

    Claude

    5
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 21:30

    Merci beaucoup et à bientôt! Et pour toi,plus encore...pourquoi ?

    6
    LOUANCHI
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 10:49

    HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE DE LA HONTE   HOCINE  DAILYMONTION

    7
    Mardi 3 Décembre 2013 à 17:34

    Ce poème est magnifique,écrit probablement en sous-marin par ses deux auteurs.Merci pour cette découverte.a bientot pour une autre aventure.

    8
    Mercredi 20 Septembre 2017 à 13:38

    "A tous ceux qui, comme moi, n'ont jamais réalisé un seul de leurs rêves."   J'aime bien cette phrase d'elle...

    amicalement

    Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :