• À table !

     

    Un dimanche matin,
    J´ai reçu un coup de fil de Londres.
    C´était ma cousine C laire :
    "Ca va ? Bertie ne t´embête pas trop
    Avec sa cuisine anglaise ?"
    "T´inquiète pas, tout va bien.
    J´ai réussi jusqu´à présent à résister  à ses plats
    Les plus gros en matière grasse",
    La rassurai-je en riant.
    "I´m glad ! Alors, tu seras d´accord
    Pour l´héberger encore pendant quelques temps ?
    On m´a fait un offre de travail irrésistible !"
    S´exclama ma cousine.
    "Oui, bien sûr mais quand est-ce que tu vas rentrer ?"
    "Merci, you´re a darling !"
    Répondit Claire d´un ton soulagé
    Et raccrocha le téléphone sans me répondre.


    Bertie apprit la nouvelle avec plaisir :
    "Je suis née à Westminster
    Mais je préfère rester à Paris.
    À mon âge, suivre les caprices de Claire
    Peut s´avérer fatiguant."
    "Ah, tu aurais sûrement plein d´histoires
    À me raconter de ta jeunesse anglaise."
    Lui disai-je en finssant mon café.
    J´avais l´habitude de me passer de petit déjeuner.
    "Mais oui ! Heureusement que j´ai apporté avec moi
    Toutes mes photographies.
    Je pourrais t´en montrer quelques-unes, si tu veux.
    Mais avant cela, nous allons passer à table.
    Je t´ai préparé un petit déjeuner anglais traditionnel.
    Tu vas te régaler !"
     

     

    3 commentaires
  •  

    "Ah, les américains !"
    S´exclama Bertie un dimanche soir
    Confortablement assise devant la télé,
    En train de regarder
    Le film Chantons sous la pluie.
    "Ils viennent à peine
    De finir leur petit déjeuner
    Et ils sont déjà habillés impec !"

    Je venais juste de rentrer.
    Le week-end, je travaillais
    En tant que réceptionniste
    Dans un petit hôtel
    Sur la rive gauche.

    "J´aime bien la télé",
    Continua Bertie,
    "On peut y regarder un opéra, par example,
    Sans être soi-même obligé de se mettre
    Sur son trente et un !"
    "Chais pas moi j'y vais jamais à l'opéra..."
    Lui répondai-je à mi-voix
    En allant me préparer une tartine.
    Je n´avais qu´une idée dans la tête :
    Sauter sous la coutte le plus vite possible.

    "Il y en a qui n´arrêtent pas
    De se soucier de leur look",
    Poursuivit Bertie,
    "Rose, la petite soeur de Hyacinthe Bucket
    Dans Sauver Les Apparences,
    Ne répond même pas au téléphone
    Sans avoir préalablement redressé sa coiffure !"
    "Eh ben dis donc", commentai-je.

    "J´adore cette sitcom britannique !"
    Reprit Bertie avec enthousiasme.
    "À mon plus grand regrét, hier après-midi,
    La retransmission de l´épisode 17
    De la première saison a été remplacée
    Par une diffusion en direct
    D´une épreuve du lancer du poids féminin !"

    "Donc, j´ai loupé la scène la plus émouvante
    De l´épisode en question,
    Où le pot d´échappement
    De la Ford Cortina de Onslow,
    Le beau-frère de Hyacinthe,
    Fait un gros boom
    Juste devant la maison de sa belle-soeur..."

    Que s'est-il passé ensuite ?
    Je ne sais pas. À ce moment-là,
    Je me suis sauvée pour m´échapper
    Du flot ininterrompu de paroles
    De ma parfois-trop-bavarde amie anglaise...

     

     

    Domus sua cuique est tutissimum refugium...

    Pauvre Richard...

     

     


    1 commentaire
  •  


    "Oh punaise !"
    M´exclamai-je brusquement un matin
    Lorsque Bertie me tendit une assiette remplie
    Du lard grillé et des oeufs brouillés,
    "Hier soir, j´ai oublié de récupérer ma bicyclette
    Chez le réparateur !
    Il faut que je file pour ne pas louper
    Mon cours de danse !"

    Bertie me regarda en souriant:
    "Tu sais moi, je note tout.
    Cela ne veut pas dire
    Que j´aie une mauvaise mémoire,
    Bien au contraire, elle fonctionne bien.
    C´est seulement que ma tête est tellement remplie
    De choses dont j´ai envie de me rappeler
    Qu´il y reste peu de place pour les choses
    Dont j´ai moins envie de me souvenir.
    C´est pourquoi j´ai besoin de faire des listes.
    Donc, j´ai des listes de choses à faire
    Aujourd´hui, demain ou la semaine prochaine."

    Je l´interrompis :
    "Moi je devrais plutôt faire
    Une liste de choses que j´ai oublié de faire !
    Ainsi, je pourrai malgré tout me souvenir
    De ce que j´aurai dû faire
    Hier, avant-hier ou la semaine dernière. "

    Bertie rit: "cela pourrait être amusant...ou pas !
    Mais je pense que cela pourrait m´être utile également.
    Il m´arrive de perdre mes listes.
    Et le temps qu´il faut pour les rechercher ensuite..."

    Je repris:
    "J´ai une idée !
    Tu pourrais créer une nouvelle liste :
    Une liste de listes perdues."
    Après avoir essuyé ses larmes de rire,
    Bertie dit en soupirant : 
    "Impossible de me passer de mes listes.
    Dans une autre vie, peut-être."
    "Ne perds pas espoir."
    Lui répondai-je en enfilant mes baskets.
    "Il parait que les chats ont sept vies ;)"

     

     

    A faire ! ou pas...

     

     


    5 commentaires
  • How it all started ou Le début de l´histoire

     

    A l´âge de 28 ans,
    J´habitais au numéro 5
    De la rue de la Mésange Bleue.
    Au deuxième étage, la troisième porte à gauche.
    Sur le paillasson, il y avait écrit:
    Attention Chien Méchant.
    Une méthode très efficace
    Pour éloigner les mauvais esprits
    Qui circulaient sans arrêt dans le quartier.
    En effet, aucun chien ne résidait sous mon toit.
    Par contre, j´adorais les chats.
    Chez mes parents, il y en avait trois.

    Un soir d´avril,
    J´ai reçu un SMS de Claire,
    Ma cousine anglaise qui vivait à Paris:
    "Je pars pour Londres demain matin ;
    Bertie aura besoin d´un logement temporaire,
    Tu peux me dépanner ?"
    J´ai répondu "of course".  
    La compagnie des chats me manquait.

    À 8 heures pile le lendemain matin,
    Bertie entra chez moi directement
    Par la porte du chat
    Sans avoir préalablement appuyé
    Sur la sonnette.
    Je lui ai dit:
    "Bonjour! Fais comme chez toi !"
    "Thank you my dear !
    My name is Bertrand Russell,
    Mais tu peux m´appeler Bertie.
    Le voyage a été assez éprouvant !
    Avant de défaire mes valises,
    Je prendrais volontiers
    Une bonne tasse d´Earl Grey,
    S´il te plaît !
    Et pendant que nous y sommes,
    Il ne faudra pas compter sur moi
    Pour chasser les rats.
    I am a lady !"
    Eh oui ! Bertie was a she.

     

     

    How it all started ou Le début de l´histoire

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique