•  

    Les retrouvailles


    La maison blanche de mon enfance
    A été vendue après la mort de maman.

    Papa ne voulait plus y rester,
    Il s´y sentait trop seul,
    Les souvenirs lui pesaient :
    "Je vais vivre ailleurs !"

    J´habitais trop loin pour pouvoir
    L´aider pour la vente.
    Mon fils venait de naître,
    Et ma fille n´avait que 4 ans.
    J´ai demandé à papa :
    "Garde-moi juste le vieux miroir."

    Puis un jour, j´y suis retournée.
    Les nouveaux propriétaires avaient
    Tout changé, c´était bien beau  
    Mais les vieux syrènens me manquaient...

    Après la visite, la nuit suivante,
    Je n´ai pas pu dormir, j´en voulais à papa...

    Aujourd´hui, quand j´y pense,
    La maison est toujours là, à l´orée du bois.
    En m´apercevant elle me sourit :
    "Quel plaisir de te revoir ! "

     

     ©Elfine2020

     


    3 commentaires
  •  


     J´ai caché des mots doux
    dans des ballons rouges
    avant que le vent ne les attrape.
    Je ne suis pas triste
    de les avoir vus s´envoler, car je sais
    que mes mots ont fait leur nid
    dans ton coeur...

     ©Elfine2020

     


    4 commentaires
  •  

    I believe in pink

     

    "Je crois en la couleur rose.
    Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories.
    Je crois aux baisers, beaucoup de baisers.
    Je crois qu´il faut être forte quand tout semble aller mal.
    Je crois que les filles heureuses sont les plus jolies.
    Je crois que demain est un autre jour et je crois aux miracles."
    -Audrey Hepburn-

     

    Stacey Kent - Raconte-moi...

     

     


    2 commentaires
  •  

     

     Vendredi dernier,  
    J´ai commencé par faire
    un petit ménage de printemps :
    J´ai rangé les tiroirs et me suis débarrassée
    des post-it gribouillés et des brouillons illisibles ;
    J´ai mis dans un lieu sûr les dossiers importants.
    Ensuite, j´ai rédigé un message d´absence ;
    Je suis en vacances !! :)

     

    Pas au bureau !

     

     


    3 commentaires
  •  

    Songe d'une nuit d'été

      Carl Larsson - Våren (1907)


    "Le chant du râle rouge à mes oreilles,

    et, coiffant les épis, la pleine lune …
    mais, apportez-moi l'ombre des sous-bois,
    la rougeur du nuage où meurt le jour, …
    l'odeur des linnées, les noirceurs de l'eau :
    j'en composerai le chant de mon cœur."



    Eino Leino, "Nocturne", extrait, dans "La nuit d'hiver" (1905),
    traduction : Jean-Pierre Rousseau

     

    Jan Johansson - Visa från Utanmyra

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique